Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Philatélie Passion

Henrik SIENKEWICZ et Robert Koch, Prix Nobel de Littérature et de Médecine en 1905

12 Mars 2021 , Rédigé par Claude Publié dans #Prix Nobel de Littérature, #Prix Nobel de Médecine

Henryk SIENKIEWICZ
5 mai 1846 à Wola Okrzejska (Pologne) – 15 novembre 1916 à Vevey (Suisse)
Prix Nobel de Littérature 1905

Robert KOCH
11 décembre 1843 à Clausthal (Allemagne) – 27 mai 1910 à Baden-Baden (Allemagne)
Prix Nobel de Médecine 1905

 

 
 
Henryk Sienkewicz était un écrivain polonais. Il a commencé comme chroniqueur et satiriste, d'abord comme positiviste, qui dans son récit décrivait principalement la vie difficile des classes inférieures ou des émigrants polonais. Sous l'influence du romantisme, il s'est ensuite tourné vers le roman historique.  Dans un esprit patriotique, avec un tempérament passionné et une croyance idéaliste dans la grandeur de son propre peuple, il a dépeint la glorieuse histoire du 17ème siècle, celle destinée à élever le peuple polonais. Il a eu un succès mondial avec le roman dès l'époque de la persécution des chrétiens sous Néron "Quo Vadis ? En 1905, Sienkewicz a reçu le prix Nobel.
Henrik Sienkiewicz est un écrivain polonais qui a commencé sa carrière de journaliste en 1872, quand il a abandonné ses études pour des raisons financières. En voyageant en Europe et en Amérique du Nord, il a pris une distance critique par rapport aux progrès techniques. Dans ses premiers romans, il a pris parti pour les minorités opprimées des États-Unis et a décrit la situation difficile des émigrants polonais ; dans un autre récit, il décrit les conditions désespérées des paysans polonais opprimés de l'époque. Sienkiewicz doit sa popularité, qui a duré jusqu'à aujourd'hui, à ses romans historiques ; il a acquis une reconnaissance internationale avec le roman "Quo Vadis ?", dans lequel il décrit la résistance du nouveau christianisme contre l'ancien paganisme de l'époque de Néron. Le Prix Nobel de Littérature lui a été décerné en 1905.
 
Le fondateur de la bactériologie expérimentale, Robert Koch, était le fils d'un responsable des mines. En 1876, lors de l'examen d'une maladie infectieuse, il a découvert des spores germinatives dans le bacille du charbon bactéridien, ce qui lui a permis de détecter pour la première fois des microorganismes vivants comme agents pathogènes d'une maladie. Nommé à l'Office Impérial de la Santé à Berlin, il trouve le bacille de la tuberculose et l'antidote tuberculine en 1882 et l'agent du choléra en 1884. En 1885, Koch a repris l'Institut d'hygiène et de 1891 à 1905 il en a été le directeur, en même temps que celui de l'Institut des maladies infectieuses à Berlin. 
En 1905, il a reçu le prix Nobel de médecine.

 
 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article