Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Philatélie Passion

Phil Hill, champion du monde en Formule 1 en 1961

9 Mai 2021 , Rédigé par Claude Publié dans #Histoire de l'automobile

Phil Hill

Philip Toll Hill Jr, dit Phil Hill, né le 20 avril 1927 à Miami en Floride, mort le 28 août 2008 à Salinas en Californie, est un pilote automobile américain. En 1961, il est devenu le premier pilote américain sacré champion du monde de Formule 1. Il a également remporté à trois reprises les 24 Heures du Mans (1958, 1961 et 1962).

Après quelques succès mineurs en 1956 et 1957, la carrière de Phil Hill au sein de la Scuderia décolle véritablement en 1958, saison au cours de laquelle il remporte les 1 000 kilomètres de Buenos Aires, les 12 heures de Sebring puis les 24 Heures du Mans au volant de la 250 Testa Rossa qu'il partage avec Gendebien.

Fort de ses succès en endurance, il demande, sans succès, à Enzo Ferrari de lui donner sa chance en Formule 1. Par dépit ou par provocation, il s'engage au Grand Prix de France au volant d'une Maserati privée du Jo Bonnier Racing Team et se classe à la septième place. Enzo Ferrari aurait pu prendre ombrage d'un tel comportement mais le décès de son pilote Luigi Musso durant la course l'amène à donner sa chance à Hill pour le Grand Prix d'Allemagne, qu'il termine en neuvième position au volant de la Dino 156 de Formule 2. Cette course est le théâtre d'un nouveau drame pour Ferrari qui perd Peter Collins dans un accident. La situation est d'autant plus épineuse pour la Scuderia que cela laisse isolé Mike Hawthorn qui joue le titre mondial face à Stirling Moss. Hill est donc rappelé pour les deux dernières manches de la saison en Italie et au Maroc sur la Dino 246. À Monza, il se classe troisième, une performance qu'il réédite à Casablanca, non sans avoir cédé sa deuxième place en vue de l'arrivée à Mike Hawthorn, un geste qui assure le gain du titre mondial à son coéquipier.

En l'espace de quelques mois, Hill, qui n'avait pas la confiance d'Enzo Ferrari, devient le premier pilote de la Scuderia Ferrari en championnat du monde de Formule 1. Sur une voiture dépassée par les agiles Cooper à moteur arrière, Hill connaît une saison 1959 en demi-teinte et se met moins en évidence que son coéquipier Tony Brooks qui remporte deux victoires. La situation de la Scuderia empire en 1960 et Hill est impuissant face aux écuries britanniques. Il remporte son premier succès en Formule 1 à l'occasion du Grand Prix d'Italie mais cette victoire est à relativiser : pour tenter de favoriser Ferrari, les organisateurs avaient décidé de faire disputer la course sur la version longue du circuit empruntant l'anneau de vitesse, ce qui amena les principales écuries britanniques à boycotter l'épreuve ; c'est donc face à une opposition très faible que Hill s'impose.

La Scuderia se charge rapidement de dilapider, durant l'hiver 1961-1962, l'avance prise sur la concurrence. Mécontents de l'ingérence de l'épouse d'Enzo Ferrari dans les affaires internes de l'équipe, le directeur sportif Romolo Tavoni et le directeur technique Carlo Chiti partent fonder leur propre équipe, Automobili Turismo e Sport. Au sein d'une Scuderia totalement désorganisée, Hill fait illusion en début de saison avant de sombrer. Il se console en remportant pour la troisième fois les 24 Heures du Mans mais la dégradation de ses rapports avec son employeur débouche sur une rupture en fin de saison.

Hill fait son retour dans les épreuves d'endurance avant de prendre sa retraite. Au volant de la Chaparral 2D de Jim Hall, il remporte notamment les 1 000 kilomètres du Nürburgring en 1966 puis, sur la Chaparral 2F, le BOAC 500 de Brands Hatch le 30 juillet 1967, la dernière course de sa carrière.

À l'issue de sa carrière sportive, Phil Hill retourne à Santa Monica, où il fonde Hill & Vaughn, une entreprise de restauration de voitures anciennes. Il entame également une longue collaboration de journaliste avec le magazine Road & Track. Atteint de la maladie de Parkinson, il meurt des suites de complications liées à cette maladie le 28 août 2008 à Salinas, en Californie, à l'âge de 81 ans.

Source : Wikipedia

compteur de visite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article